Elles apparaissent alors que, bien souvent, aucune place n’est prévue pour les accueillir.
Elles sont au nombre de 4 situées tout au fond des arcades dentaires.

Dent de sagesse qui pousse : incluse, semi-incluse et éruptée, nous vous expliquons la différence :

  • Dent incluse : il s’agit d’une dent qui est enclavée dans la mâchoire et qui ne peut pas sortir. Elle peut ne causer aucun symptôme ni aucune douleur et ne jamais se manifester ou causer une gingivite, des maux de tête ou un gonflement de la mâchoire
  • Dent semi-incluse : il s’agit d’une dent de sagesse qui pousse et dont une partie est visible en bouche et l’autre est sous la gencive
  • Dent éruptée : il s’agit d’une dent de sagesse qui pousse naturellement et qui est sortie. Elle ne pose pas plus de problèmes que le reste de nos dents

L’extraction des dents de sagesse n’est pas systématique mais peut être nécessaire dans certains cas :

  • Leur poussée étant un peu anarchique, elles peuvent entraîner le déplacement des autres dents et notamment un chevauchement dentaire des incisives inférieures.
  • Etant difficile d’accès lors du brossage, elles peuvent avoir une carie (dent semi-incluse = nid à bactéries).
  • Dans le cas d’une péricoronarite = inflammation des tissus qui entourent la dent.
  • Une infection peut également intervenir surtout dans le cas de dents semi-incluses. Si l’infection se répète, une extraction peut alors être envisagée.

Il vaut donc mieux consulter votre dentiste dans les cas suivants :

  • Douleurs
  • Gonflement de la gencive
  • Rougeur ou sensation de chaleur localisée
  • Mauvais goût dans la bouche
  • Ganglions enflés dans le cou
  • Fièvre
  • Présence d’un kyste
  • Sensation de pulsation près des oreilles
  • Raideur de la mâchoire
  • Difficulté à ouvrir la bouche

Comment se passe une opération des dents de sagesse ?

Vous bénéficierez généralement d’une anesthésie locale mais selon le degré de difficulté de l’extraction et de votre angoisse éventuelle, on pourra aussi vous proposer une anesthésie générale  (hospitalisation ambulatoire).

Après l’extraction vous devez :

  • Poser régulièrement une poche de glace sur votre joue afin de diminuer son gonflement
  • Ne pas faire de bain de bouche le premier jour
  • Avaler normalement sa salive et ne pas cracher
  • Manger (des aliments mous) et boire à température ambiante le premier jour
  • Des antalgiques vous seront prescrits pour les douleurs: à démarrer le plus vite possible
  • Ne pas fumer
  • Continuer à maintenir une bonne hygiène buccale dès le lendemain de l’opération
  • Il est fréquent de saigner durant les heures qui suivent. Vous pouvez appliquer une compresse dans la zone et mordre une dizaine de minutes.

Durant les jours qui suivent l’opération des dents de sagesse; il est bien sûr fréquent d’avoir du mal à ouvrir la bouche. Ne vous inquiétez pas, cela ne dure que quelques jours.

Quels sont les risques après une opération ?

Comme tout acte médical, même bien mené, il y a un risque de complications lors d’une extraction :

  • La perte d’un amalgame et le descellement d’une couronne: En effet, l’extraction implique l’utilisation d’un instrument qui prend appui souvent sur la dent jouxtant la dent à extraire. Une couronne ou autre prothèse dentaire peut subir des dommages
  • Une infection des tissus mous de la joue peut arriver quelques jours ou quelques semaines suivant l’extraction. Un traitement antibiotique sera prescrit
  • Une alvéolite: Elle apparaît quelques jours voire un mois après l’intervention. Elle se distingue par des douleurs surtout nocturnes
  • Une blessure accidentelle de la muqueuse notamment par les instruments chirurgicaux
  • Une diminution ou perte de la sensibilité de la langue/la lèvre car des éléments nerveux sont proches